Comment faire pour aider son enfant quand on n’y connaît rien ? C’est une question que l’on est amené à répondre au moins une fois dans sa vie. Les mathématiques, la bête noire de la majorité des mamans, revient en charge des années plus tard pour, une fois encore, les mettre dans l’embarras ! Et pourtant, personne n’y échappe ! Quelques idées ingénieuses pour ne pas blesser son amour-propre et remonter le morale d’un enfant en quête d’aide.

Ne dites pas non !

Psychologiquement parlant, il est complètement hors de question de refuser de l’aide à son enfant ! Surtout s’il est question d’un soutien scolaire ! Alors comment faire ?

Il est primordial que l’enfant ressente qu’on est à son écoute, qu’on comprend sa détresse et qu’on veut l’aider. Ce n’est cependant pas toujours évident. Dans certains cas, l’enfant ressent la réticence d’un parent. Il n’est pas encore à même de savoir que c’est la matière en question qui pose un obstacle, et non la volonté.

Aider son enfant à faire son exercice de math n’est pas sorcier, même si on n’y connaît rien. Vous n’avez qu’à poser des questions comme pour tester ses acquis. Il trouvera la bonne réponse par le biais de ses propres réponses. C’est un guide dont il a besoin, non d’une personne qui fait le devoir à sa place !

Les mathématiques au quotidien

Il faut dire que les maths ont une place bien à part dans le cursus d’un enfant. Pour que le vôtre n’ait pas à subir les tracas que vous avez vécus, cultivez dès son jeune âge son amour pour les chiffres.

Plusieurs jouets et jeux se prêtent à cette préparation de l’enfant aux sciences mathématiques. Les jeux de légo, les puzzles, les jeux de briques sont autant de stimulateurs pour aiguiser l’esprit scientifique de l’enfant.

Avec l’acquisition de cette fibre scientifique, votre enfant sera mieux nanti contre cette matière qui fait trembler plus d’un, peut-être même que les mathématiques deviennent pour lui une passion !

Catégories : Mathématiques